Email     Password  
Connection | Subscription
Site communautaire 
privé de @fredbascunana :-)
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Help us to
prepare this subject!
Speakers (2)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Vincent Berthelot, Conseil Web social et fonction RH dans un g...
Conseiller et expert en utilisation du web social pour le RH
Alexandre PACHULSKI, Directeur Produits chez TalentSoft
Directeur Produits chez TalentSoft, éditeur de logiciel d...


Chaque entreprise peut avoir des process bien réglés quand il s’agit de repérer, sélectionner, accompagner les talents dans l’entreprise pour en faire les dirigeants de demain, mais nous étions encore jusqu’à maintenant sur des modèles qui permettaient uniquement de mesurer la réussite de personnes par leurs managers ou la RH, la plupart du temps en jaugeant leur performance.

Aujourd’hui, dans les entreprises qui sont passées aux réseaux sociaux, les talents peuvent trouver à s’exprimer au travers de plateformes permettant une libre expression. En s’exposant, le salarié peut se faire plus facilement repérer, identifier et reconnaître comme un talent. Mais les RH sont-elles prêtes à passer à ces nouveaux modes de gestion des collaborateurs ?

Le personal branding deviendrait-il désormais une nouvelle clef de réussite en interne pour les salariés en lui offrant de montrer ses capacités, aptitudes au travers d’espaces numériques participatifs en interne ? Nous irions ainsi vers une « démocratisation » passant de la gestion des talents trop souvent limitée à quelques cadres supérieurs choyés par des programmes spécifiques quant à leur formation, carrière, rémunération, à une ouverture à l’ensemble des collaborateurs. Enfin, un accompagnement de la RH et des managers est souvent bénéfique pour utiliser au mieux ce type d’espaces d’expression libre offert à l’ensemble des collaborateurs.

On ne va plus élire l’employé du mois mais le talent de la semaine !

Ce plateau nous permettra d’aborder les différentes facettes de cette problématique RH et opportunité des RSE, tout en donnant des exemples concrets des changements actuels et des pistes de ceux qui nous attendent.

Quelle plus-value les réseaux sociaux peuvent-ils apporter dans la gestion des talents ?

Comment les utiliser à bon escient dans les politiques RH ?

Peut-on  informatiser intelligemment la gestion des talents en intégrant les bonnes pratiques des réseaux sociaux ?

Ces questions en amènent d’autres qui sont celles tenant à l’équité de ces méthodes qui ne favorisent pas forcément les plus compétents mais ceux qui savent se mettre en avant et quel prix sur le collectif peut avoir cette approche.

 

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Patrick Moufflet: Ah, vaste et vieux sujet. Qui concerne non seulement les grands groupes, mais également l'administration.Non seulement un "small business act" serait le bienvenu sur plusieurs points, dont les délais de règlement.Mais pourquoi pas - osons le mot - une sorte de "préférence nationale" lorsqu'à compétences égales et à tarif équivalent il s'agit de faire le choix entre plusieurs fournisseurs ou prestataires.A l'ère du bilan-carbone dans bien des domaines, bientôt le bilan-social dans les relations de business ?[un mot a été zappé dans le titre : "si"] Comment from Frédéric BASCUNANA: Bien formulé Patrick, le bilan social dans ce domaine serait un bon levier de réflexion pour aborder des pistes.Ce qui je le répète le rend marteau c'est que les solutions existent et sont appliquées dans d'autres pays. Je plussoie en outre sur le point des administrations, en effet. Outre Manche l'exemple est là aussi bien donné : je ne comprends pas qu'on passe à côté de cela.C'est le moment en pleine campagne de pousser ce genre de piste : ça n'est ni symbolique ni sophistiqué. Comment from André-Yves Portnoff: Je suis bien d'accord, étant donnée l'attitude de la majorité des grands groupes http://lexpansion.lexpress.fr/economie/les-grosses-entreprises-en-france-empechent-la-croissance-des-pme_264749.html un vrai SBA est nécessaire d'urgence. Y a-t-il la volonté politique d'aboutir en dérangeant les lobbies? Nous avons, Hervé Sérieyx et moi écrit tout cela dans Aux actes, citoyens! en mai dernier. Mais nous ne réussissons pas à l'expliquer aux TV...Parisianisme étouffant! Les acteurs de terrain comprennent, eux! car ils en souffrent! Nous avons demandé ceci aux politiques: La Tribune: http://www.latribune.fr/opinions/20111109trib000662913/reindustrialiser-questions-de-confiance-.htmlAux actes!André-Yves Portnoff Comment from Frédéric BASCUNANA: Cher André-Yves, je suis prêt à financer une campagne de communication, certes bien modeste, mais nourrie par l'apport de nos plateaux TV, rencontres sur place pour amorcer un petit club de réflexion : ce serait en tout cas la contribution dont je suis capable.Qu'en pensez-vous ?Hervé et vous-même (ainsi que Patrick) êtes en tout cas les TRES bienvenus !