Email     Password  
Connection | Subscription
Site communautaire 
privé de @fredbascunana :-)
Précisons que ce sujet est la troisième partie d'une série : La gestion des talents est-elle modélisable ou dépend-elle de la nature de chaque entreprise ? 2/3 La gestion des talents est-elle modélisable ou dépend-elle de la nature de chaque entreprise ? 1/3 La gestion des talents est un enjeu majeur pour une entreprise tout au long de sa vie et dont dépend sa croissance, sa performance dans une approche systèmique de confiance et d'engagement. Alors auriez-vous confiance dans la seule application d'un Best seller qui aurait pour titre "Les 12 clefs d'une politique de gestion des talents performante" ou pensez-vous que cela ne peut se faire que de façon bien plus subtile et pourtant profonde ?
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (5)
AUDIENCE
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Jean-Noel CHAINTREUIL, Chargé de mission RH pour Air Liquide.
<...
RH pour Air Liquide et directeur de la collection Médias ...
Marie-Pierre Fleury, Canden
Fondatrice et Dirigeante de Canden-RH et id-carrieres.com
David Guillocheau, Directeur associé Talentys

Blogger w...
Passionné et expert de la RH et des technologies pour ren...
Xavier Maury, NEXTHING
Entrepreneur, consutant en stratégie, et facilitateur de ...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...

Précisons que ce sujet est la troisième partie d'une série :


La gestion des talents est un enjeu majeur pour une entreprise tout au long de sa vie et dont dépend sa croissance, sa performance dans une approche systèmique de confiance et d'engagement.

Alors auriez-vous confiance dans la seule application d'un Best seller qui aurait pour titre "Les 12 clefs d'une politique de gestion des talents performante" ou pensez-vous que cela ne peut se faire que de façon bien plus subtile et pourtant profonde ?


Connected subjects:
  • Comment from Philippe Fourteau: trouve ce webcast : Pas trop mal traitéJe ne ressors pas avec une idée claire de ce qui s'est dit autour du sujet. Cela me semble lié à ce que l'animateur ne semble pas faire, à mon sens, son boulot. Boulot qui, à mon avis devrait se limiter à bien poser le sujet, à veiller à ce que chaque participant s'exprime, à éventuellement reformuler si l'intervention est longue ou confuse, mais surtout à ne pas intervenir sur le fond. Ses seules autres interventions ne devraient être que des synthèses partielles pour montrer la progression du groupe par rapport au sujet, éventuellement de recentrer si un intervenant s'en écarte et, à la fin, de faire une synthèse des idées force qui se sont dégagées sur le thème. Comment from Frédéric BASCUNANA: Bon... j'en prends pour mon grade et la critique est bienvenue car c'est toujours constructif si c'est franc et que cela me donne l'opportunité d'y réfléchir et d'y répondre !Néanmoins, même si vous pointez une marge de progression dont je suis conscient, je suis avant toute chose un blogueur : sortez du sacro-saint modèle dont la télé vous a imprégné : je ne suis ni passe-plat, ni neutre, j'assume pleinement mon statut d'éditorialiste qui a posé d'ailleurs lui-même le sujet, et je ne souhaite pas, car c'est un choix philosophique qui convient à une proportion plus importante de visiteurs (en atteste notre audience croissante), devenir un technicien de l'animation de plateau, mièvre et rassurant pour les orthodoxes du PAF. Ceci n'est pas moins mon espace de liberté qu'il est celui des autres contributeurs, et pour les autres intervenants qui ont tout à loisir de défendre leurs points de vue (je vous trouve d'une mauvaise foi affligeante là-dessus car chacun a pu aller jusqu'au bout de ses idées grâce à un 3 fois 20 minutes de plateaux, qui n'étaient justement, pas prévues du tout... pour un sujet initialement planifié pour durer 15 minutes : nous avons poursuivi pour que chacun puisse apporter sa brique). Pour terminer, le standard de qualité d'une TV mainstream/traditionnelle avec des millions d'euros de fonctionnement n'est pas toujours au rendez-vous : et là c'est impardonnable quand on peut s'attendre à ce qu'une armada d'assistants de prod rémunérés par nos impôts et la pub fasse un boulot plus puissant. Je ne suis pas peu fier de vous redire qu'avec des budgets ridicules nous parvenons à faire quelque chose d'utile, sur une niche quasi inexplorée. Moralité : je serais plutôt heureux de vous recevoir, vous, sur un plateau, pour que vous veniez nous aider à compléter l'exposé du sujet, c'est justement cela le principe d'une web-TV collaborative dans laquelle nous mutualisons l'effort éditorial autant que possible (sinon ce serait beaucoup trop cher à préparer). Donc, appropriez-vous l'outil ! Aidez-nous à pousser les sujets et à mieux les qualifier et crachez un peu moins dans la soupe, ce qui soit dit en passant m'agace comme réflexe typiquement franco-français il est vrai assez profondément ancré dans la frustration et l'insatisfaction ambiantes, parce que dans ce cas précis, le vôtre, pas très en cohérence avec la "passion du développement humain" annoncée sur votre profil. Ben oui, un pro des RH sait qu'il faut se positionner en mode collaboratif pour faire progresser les choses, pas tirer bêtement à boulets chauds sur une initiative qui démarre tout juste.Bref, merci en tout cas d'avoir pris le temps de formuler votre mécontentement, et de me donner l'opportunité de lui répondre. Ne soyez pas découragé par ma propre réaction non moins franche, c'est de bonne guéguerre, vous pouvez continuer la critique pourvu qu'il n'y ait pas d'intérêt caché à défoncer l'humble animateur amateur et en tout cas ouvertement semi-pro que je suis. Comment from Frédéric BASCUNANA: PS: je précise pour les autres qui n'auraient pas non plus compris, que ce plateau est le troisième d'une série de trois, le sujet a donc été plus clairement posé, peut-être, enfin j'espère, gr^ce aux deux précédents et ce n'était peut-être pas assez clair, je le réintègre donc dans l'exposé du sujet tout en haut pour plus de clarté. Comment from Corinne Dangas: trouve ce webcast : Excellent !Très intéressants plateaux. J'ai trouvé très juste la remarque faite sur l'"intuition mathématique", de nature à réconcilier les partisans du "ça se voit comme le nez au milieu de la figure", et les autres : la "bonne" intuition, derrière son apparence d'intuition, intègre probablement déjà en transparence, les / des caractéristiques d'une analyse rationnelle. Belle invite, tout de même, à l'humilité à l'égard des solutions magiques : on parle psychométrie, le meilleur prédicteur est la mise en situation (au temps pour le "prêt-à-penser"), et en termes d'outil les tests de QI. Puisque @PhilippeFourteau parlait plus haut de progression, que l'on parle Silicon Valley, Google, boites d'ingénieurs, MIT et autres profils issus des plus grandes universités, à l'issue de ce dernier plateau je trouve que l'on a donc envie d'approfondir un peu de façon très concrète les modèles - et les solutions clés en main ? - capables de faire des preuves opérationnelles et transposables justement en dehors de ce cadre contextuel (bon prédicteur on l'aura compris, mais qui finalement nous ramène à des principes pas loin d'être aussi vieux qu'Hérode), pour "gérer des talents" en s'extrayant 1) d'un score élevé aux tests de QI 2) et conséquemment d'un label d'université. Comment from Frédéric BASCUNANA: et c'est ce qu'on va faire : approfondir, non seulement sous forme de plateaux mais aussi en provoquant des rencontres sous forme de séminaires (projet en gestation !) Comment from Guillaume ADJIMAN: @PhilippeFourteau : pour mon premier plateau TV, et cela n'engage que moi, j'ai trouvé que Fred B avait joué son rôle d'animateur.En ce qui concerne la répartition des temps de parole, chaque intervenant est libre d'intervenir au moment qu'il souhaite.Au plaisir de vous retrouver sur un prochain plateau Comment from Frédéric BASCUNANA: merci Guillaume, métier ingrat n'est-ce pas ;-))Il faut un sacré talent pour mettre tout le monde d'accord et c'est pour ça que je ne suis pas PPDA loin s'en faut ;-)