Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Site communautaire 
privé de @fredbascunana :-)
Inscriptions et informations : http://pitchgate.eventbrite.com   Vous en avez peut-être entendu parler ?  C'est le #PitchGate : LE bad buzz marketing de ce début d'année , pour lequel nous n'espérons qu'une chose : que leurs auteurs malgré eux au sein du Groupe qui mitonne les  Brioches Pasquier en ressorte grandi, par le haut ! Oui ! Et qu'il laisse les entrepreneurs exploiter le vocable "Pitch" dans les formations comportant cette "appellation d'origine". Une soirée purement ludique, mais informative aussi, avec les tenants et aboutissants du sujet. Une promesse : on vous dira POURQUOI ce sujet est parfaitement essentiel, structurant et porteur de sens profond pour nos écosystèmes - pas seulement pour les startupers. En effet beaucoup d'entre vous souhaitent tout autant que nous, retirer la morale de cette histoire - si possible un précédent qui permettent à ces affaires de marques de ressembler un peu moins à la confiscation unilatérale de certains mots : les entrepreneurs l'ayant vécu savent bien de quoi nous parlons. C'est assez douloureux quand on le vit seul. Nous évoquerons donc la création d'un groupe de réflexion tourné vers la protection du droit des petits entrepreneurs désargentés ! Et... Si vous le souhaitez, ce sera aussi l'occasion de vous expliquer ce que c'est que le Pitch... (en vrai !) Le lieu : Cette "PitchGate party" a finalement lieu chez Start-Way "Grande Armée" , entrée par le 22-24 de la rue Chalgrin, parce que cette entreprise a toujours soutenu les @PitchParties et que c'est sympathique d'aller dans leur espace convivial (eux, "soutiennent" vraiment les entrepreneurs ;-) et le font depuis le début)
Et toc, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Chez Start-Way - 24, rue Chalgrin 75016
Format : Meeting IRL
Traitement : Retour d'expérience
Webcast
notes
AUDIENCE
 

Inscriptions et informations : http://pitchgate.eventbrite.com 


Vous en avez peut-être entendu parler ? 

C'est le #PitchGate : LE bad buzz marketing de ce début d'année, pour lequel nous n'espérons qu'une chose : que leurs auteurs malgré eux au sein du Groupe qui mitonne les  Brioches Pasquier en ressorte grandi, par le haut ! Oui ! Et qu'il laisse les entrepreneurs exploiter le vocable "Pitch" dans les formations comportant cette "appellation d'origine".

Une soirée purement ludique, mais informative aussi, avec les tenants et aboutissants du sujet.

Une promesse : on vous dira POURQUOI ce sujet est parfaitement essentiel, structurant et porteur de sens profond pour nos écosystèmes - pas seulement pour les startupers.

En effet beaucoup d'entre vous souhaitent tout autant que nous, retirer la morale de cette histoire - si possible un précédent qui permettent à ces affaires de marques de ressembler un peu moins à la confiscation unilatérale de certains mots : les entrepreneurs l'ayant vécu savent bien de quoi nous parlons. C'est assez douloureux quand on le vit seul.

Nous évoquerons donc la création d'un groupe de réflexion tourné vers la protection du droit des petits entrepreneurs désargentés !

Et... Si vous le souhaitez, ce sera aussi l'occasion de vous expliquer ce que c'est que le Pitch... (en vrai !)


Le lieu :

Cette "PitchGate party" a finalement lieu chez Start-Way "Grande Armée", entrée par le 22-24 de la rue Chalgrin, parce que cette entreprise a toujours soutenu les @PitchParties et que c'est sympathique d'aller dans leur espace convivial (eux, "soutiennent" vraiment les entrepreneurs ;-) et le font depuis le début)

Mots-clés :  pitchgate, pitching
Expertises concernées :  Sales enablement, social selling

Le contexte, si vous souhaitiez une piqûre de rappel :

Pour celles et ceux qui souhaiteraient se remémorer ou connaître la chronologie de cette affaire, voici le commencement : 

Tout d'abord Frédéric Bascuñana a partagé dans une newsletter adressée aux membres des @PitchParties ses états d'âme : annonçant n'avoir pas d'autre choix que d'abandonner les @PitchParties s'il était impossible d'en exploiter la marque, tant le vocable est consubstanciel de la discipline (il venait de recevoir un courier comminatoire des avocats de Pasquier, en opposition à son dépôt de la marque @PitchParties quelques mois plus tôt).

La Lettre du Petit Web éditée par Geneviève Petit a mentionné ce message, qui a donné lieu à un article dans l'édition papier + électronique du Figaro, par Élisa Braun. Cette dernière a fait des rapprochements avec deux autres cas antérieurs : celui de Gaël DUVAL avec "Pitch in the Plane", et celui de l'École du Pitch (ces derniers annonçant abandonner la marque).

Il faut bien comprendre que les brioches Pasquier n'interdisent pas l'usage informel du terme : mais qu'ils bloquent son dépôt dans des classes professionnelles telles que la formation, pourtant si loin de son activité alimentaire. @PitchParties encourage même les brioches Pasquier à protéger sa marque.

Néanmoins :

          1. En théorie, le dépôt d'un terme générique tel que "Pitch" devrait être impossible : par exemple, vous ne pourriez pas non plus déposer "Literie" ou "Boulangerie". Vous pourriez néanmoins détenir la marque "France Literie" ou "Boulangerie des Anges". Il peut y avoir un infinité de combinaisons potentielles de marques exploitant le terme courant, du moment que ces compositions ne créent pas de parasitisme dans une même activité : mais vous ne pouvez pas confisquer un terme courant aux autres déposants !

          2. C'est ce qui se passe avec le "Pitch" ici : l'ayant déposé dans toutes les classes y compris celles très éloignées de son activité, les brioches Pasquier ne devraient pas même pouvoir empêcher une société de formation de s'appeler "Pitch in the Plane", "L'École du pitch" ou "@PitchParties".

          3. @PitchParties est donc tout à fait favorable à ce qu'il existe une concurrence : jamais il ne nous a traversé l'esprit de faire le moindre obstacle à l'existence, y compris dans notre propre secteur, au simple fait que le "Pitch" soit dans une autre apellation composée avec ce vocable. Nous souhaitons que le terme soit considéré, à juste titre, comme faisant partie intégrante du patrimoine commun : il ne peut pas être déposé seul, et encore moins être bloqué dans une activité éloignée de la nôtre par un groupe alimentaire qui est d'autant moins légitime sur la discipline que désigne le terme.

 

 


Voici un échantillon d'articles sur le sujet :

 

Vous ne pourrez plus vous former au "Pitch" - mais vous pourrez toujours manger des brioches. #PitchGate
http://www.linkedin.com/pulse/vous-ne-pourrez-plus-jamais-former-au-pitch-frédéric-bascuñana/ 


Puis, suite à l'emballement médiatique, une synthèse basée sur la réponse officielle, laconique, du groupe Pasquier :

 

 

 

#PitchGate : Un chef d'œuvre d'incohérence marketing : la réponse enfarinée des Brioches Pasquier
https://www.linkedin.com/pulse/pitchgate-un-chef-d%C5%93uvre-dincoh%C3%A9rence-marketing-la-des-bascu%C3%B1ana/

 

Et une grande partie de la couverture médiatique ici : 

le Figaro papier + numérique sort un article allant dans le même sens et citant notre cas : 

Les Brioche Pasquier refusent de se faire voler leur Pitch par les start-up


EUROPE 1 : "Pitch", brioche de discorde entre le groupe Pasquier et des start-up

Les numeriques : Pas touche au "Pitch" des Brioche Pasquier - Des start-up attaquées

LES ECHOS : Comment Pasquier a confisqué le mot « pitch »

BFM Business :  Pourquoi Pasquier roi de la brioche refuse qu'on utiliose le mot Pitch

PARIS MATCH : Ces mots que vous ne pouvez plus utiliser (parce que ce sont des marques)

Journal du GEEK : #PitchGate, Brioche Pasquier s’exprime et envoie des pains

FORBES
Pitch De Pasquier Contre Les Start-Up, Pour Gaël Duval, “C’Est Un Bad Buzz”
http://www.forbes.fr/entrepreneurs/pitch-de-pasquier-contre-les-start-up-pour-gael-duval-cest-un-bad-buzz/

Stratégies :
Touche pas à mon Pitch !

http://www.strategies.fr/actualites/marques/4007545W/touche-pas-a-mon-pitch.html

FRANCE TV INFO :
Le groupe Brioche Pasquier promet de distribuer des pains aux start-up qui lui piquent son "Pitch" 
http://www.francetvinfo.fr/economie/brioche-pasquier-ne-veut-pas-que-les-start-up-lui-piquent-son-pitch_2608916.html

PARIS MATCH
Ces mots que vous ne pouvez plus utiliser (parce que ce sont des marques)
http://parismatch.be/actualites/societe/115664/ces-mots-que-vous-ne-pouvez-plus-utiliser-parce-quils-sont-des-marques

Journal du GEEK : 
#PitchGate, Brioche Pasquier s’exprime et envoie des pains
http://www.journaldugeek.com/2018/02/14/pitchgate-brioche-pasquier-sexprime-distribue-pains/

Numerama : 
PitchGate : les brioches Pasquier brisent le silence dans l’affaire qui fait trembler la startuposphère
http://www.numerama.com/business/329255-pitchgate-les-brioches-pasquier-brisent-le-silence-dans-laffaire-qui-fait-trembler-la-startuposphere.html

L'ADN :
Startups : vous n’aurez plus droit de faire des « pitch » 
http://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/transparence/brioche-pasquier-poursuit-des-startups-pour-lutilisation-du-mot-pitch/

SAPO24
Pitch, la brioche française au chocolat qui rend la vie difficile aux startups 
http://24.sapo.pt/tecnologia/artigos/pitch-o-brioche-de-chocolate-frances-que-esta-a-dificultar-a-vida-as-startups

ITExpresso 
Brioches Pasquier défend son Pitch : les entrepreneurs haussent le ton
http://www.itespresso.fr/brioches-pasquier-defend-pitch-entrepreneurs-haussent-ton-183448.html

Club Sandwich 
"Pitch, oh mon Pitch" : Pasquier en a marre que des start-up piquent le nom de sa brioche
http://clubsandwich.konbini.com/news/pitch-pasquier-marre-start-up-piquent-nom-brioche/

 

Et maintenant le sujet filtre vers les US dans un média de premier plan qui va, espérons-le, alimenter la réflexion : 

VENTURE BEAT : French startups using ‘pitch’ accused of trademark violation by maker of nation’s most infamous dessert

D’autres brèves vont suivre - restons sur le pont parce qu’il est important d’envoyer un message aux grands groupes qui broient les petites structures, le pire étant ici avec le soutien de l’INPI. C’est essentiel pour les entrepreneurs de laisser ici une trace et faire un exemple.


Notre conclusion sera une main tendue, pour faire des Brioches Pasquier les possibles héros de cette affaire : 




NB : pour avoir le récap de toute l'affaire et les liens vers la couverture (ou plutôt l'emballement) média cliquez ici :-)

Sujet par :
Loading...
Partager le lien :
Sujets potentiellement connexes :