Email     Password  
Connection | Subscription
Site communautaire 
privé de @fredbascunana :-)
Sujet provocant s'il en est, cette question s'est posée dans la foulée du plateau sur la fondation de communauté en B2B. Sur le web, et ailleurs, la communication devient un exercice complexe pour une entreprise tant la suspicion prévaut désormais largement . Après tout, la pub peut se suffire en elle même. Faut-il à tout prix investir les canaux de communication que sont les médias sociaux, faire parler de soi dans les médias traditionnels. Finalement, pour une entreprise, la communication peut être un exercice périlleux. Vaut-il mieux s'abstenir ou cultiver ce mythe de la transparence au prix éventuel de subir des revers informationnels ? Venez en discuter.
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Collaborative content preparation:
Speakers (1)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Fabrice Frossard, Editialis

TechtocTV

Balises.i...
Directeur adjoint de la rédaction Editialis - Intervenant...
Sujet provocant s'il en est, cette question s'est posée dans la foulée du plateau sur la fondation de communauté en B2B. Sur le web, et ailleurs, la communication devient un exercice complexe pour une entreprise tant la suspicion prévaut désormais largement . Après tout, la pub peut se suffire en elle même. Faut-il à tout prix investir les canaux de communication que sont les médias sociaux, faire parler de soi dans les médias traditionnels.
Finalement, pour une entreprise, la communication peut être un exercice périlleux. Vaut-il mieux s'abstenir ou cultiver ce mythe de la transparence au prix éventuel de subir des revers informationnels ?

Venez en discuter.
Keywords:  communication
Related expertises: 
Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from : C'est amusant que ce projet de tournage soit mis en ligne aujourd'hui, alors qu'un certain site d'information brute sans concession fait des siennes, et qu'un certain ministre souhaite interdire son hébergement en France ;)Je ne prétend pas être un expert de l'information, mais je sais ua moins une chose : toute transparence se doit d'être mesurée en fonction des faits et des personnes, car l'information que l'on peut fournir sur soi même peut représenter un avantage indéniable, lors d'une recherche d'emploi active/passive sur la toile par exemple. Cela peut aussi devenir un handicap majeur si cette même information est susceptible de porter préjudice à soi même ou à autrui.Il faut en bref être maitre de l'information divulguée, et ne surtout pas laisser l'information hors de contrôle....je pense que c'est aussi vrai en général que dans le monde de l'entreprise Comment from Patrick ZIMBARDO: Sans pour autant être réducteur, la communication c'est avant tout la "maîtrise de l'information" ... son contrôle est d'une autre dimension ... Ce qui pourrait être posée en corollaire serait "à qui profite la communication et quelle en est sa valeur ?" Comment from Patrick ZIMBARDO: trouve ce sujet : IntéressantLa communication est-elle risquée ? => comment doit-on l'avoir (la voir) verre à moitié plein vs verre à moitié vide ? Comment from Corinne Dangas: Communiquer du latin communicare = prendre part, partager, mettre en commun ... Vu l'ampleur de la mise en commun, on en frôlerait presque l'ironie :) Mais derrière on voit clairement poindre la réalité crue des années à venir. On parle d'infowar, il est clair qu'y en aura d'autres. Communiquer c'est transmettre, la communication recouvre tous les phénomènes qui concourent au processus d'échange, ce qui suppose en théorie qu'on les maîtrise. Donc le risque est inévitable dans toute communication, aussi bien entre 2 personnes (on peut mal se comprendre), qu'entre deux états (il peut y avoir des fuites... et même de très grosses fuites). Pour autant s'abstenir parce que l'exercice est périlleux n'est pas possible (sauf à vivre en ermite sur une île déserte, ce qui est rarement le cas d'une entreprise commerciale). Tout est question de peser les risques...     Comment from Jack Maillard: En réponse à Laurent le BesnerayQuand il s’agit de faits prouvés ou de documents existants, tels les textes envoyés d’ambassades et/ou dans des domaines tels que politiques qui concernent donc toute la population, pouvez-vous me désigner l’Etre Humain qui a le pouvoir d’être maître de l’information ? Le Président qui pourrait cacher ce qu’essaie de dévoiler Médiapart ? Est-ce que vous pensez que c’est vous ou quelqu’un d’autre qui doit avoir ce pouvoir de camouflage alors que l’information concerne les citoyens qui s’intéressent aux manipulations et qui voudraient savoir pourquoi le monde va comme il va ! ?…, pour preuve les divulgations transmises par « le Monde » qui ont vu croître le nombre de lecteurs !Pour ce qui est de l’entreprise, l’info sur l’existant permet d’éviter des ennuis, comme les achats sur internet de biens mobiliers alors que l’entreprise est en faillite.Dans mon domaine de prédilection qui est l’Economie Politique, où je sais comment l’Etat peut avoir autant d’argent que de besoin, en en faisant tourner autant que nécessaire sans en créer ni créer de dettes pour que l’Offre parvienne à la Demande et que tous les citoyens sortent de la crise crée par les politiciens…, (enfin presque tous les citoyens, puisque tous les politiciens et ordonnateurs de la création d’argent ainsi que les dirigeants des trusts et leurs « équipes » peuvent en profiter pour s’enrichir), le problème n’est pas de divulguer la réalité que je connais et que j’ai enseignée, puisqu’elle est exposée sur plusieurs sites Internet dont critiqueduliberalisme.com, le problème est le que les médias ne diffusent pas l’info que je présente ! Le font-il par peur, sur ordre ou pour que la stupidité d’experts ou de journalistes n’éclate pas au grand jour ? Là est la question ! Est-ce bien de cacher la cohérence économique existante ? Est-il mieux de laisser s’accélérer le maelström jusqu’à l’inévitable implosion d’où naitra forcément un changement qui a toute chances de se produire avec violences et règlements de comptes ? Doit-on avoir la même attitude que ces Yougoslaves bienheureux et politiquement passifs bien-vivants, avec qui je prenais au soleil de Split sur l’Adriatique, de délicieuses tchévapchichis quelques mois avant le déclanchement de la guerre accomplie avec les horreurs dont on se souvient…, à peine ?Le domaine le plus ENORME, tabou par excellence, est celui de la pédophilie où sont impliqués les pouvoirs en place en ce que cela concerne des autorités qui participent aux réseaux de l’horreur : des officiers de gendarmerie menteurs tricheurs en activité, des magistrats en activité, des directeurs d’école en activité, des responsables des services de l’enfance en activité, des médecins ayant commis des forfaitures et contre qui des plaintes ont été déposées pour forfaitures prouvées etc, toujours en activité et j’en passe ! Très peu sans doute sont pourris, pour preuve le témoignage du gendarme Amidlisa qui ose dénoncer le crime, ce qui n’a eu semble-t-il comme conséquence que des décorations et des promotions pour les personnes qu’il désigne nommément ! mais ces faits graves que le Pouvoir politique connait de façon certaine et que la presse cache, faut-il continuer à les cacher ? Voila la question qui se pose aux démocrates. Est-ce que ça ne vaut pas le coup de parler de cette affaire (Dutroux x 20 si c’est vrai d’après un président de tribunal) et de zapper une bonne instruction tant que ce ne sont pas nos enfants, les nôtres, qui sont concernés ? Marcel Vervsloesen qui a été mis en prison (et qui va peut-être y mourir) parce qu’il a dénoncé les crimes où sont concernés, d’après ses preuves apportées, d’éminents personnages de France, de Belgique et d’ailleurs, a-t-il tort de dévoiler la réalité ?. La secrétaire-collègue de Vervsloesen qui est morte dans un accident de voiture sans freinage a-t-elle pris des risques insensés ? Le gendarme enquêteur Christian Jambert qui a dit se sentir menacé, qui avait établi la relation d’Emile Louis avec des notables d’Auxerre, a-t-il eu l’habileté de se suicider de deux balles dans la tête sous deux angles différents ? N’aurait-il pas mieux fait de cacher la vérité ?La question de techtoc mérite sans doute l’éclairage de Marcel Vervsloeven qui posait ces questions avant de croupir en prison (ou les citoyens Belges l’abandonnent) : « Est-ce que la notion de vie privée est plus importante que le viol d’un enfant ?Est-ce que le bourreau qui a commis des violences doit pouvoir être caché quand ses enfants disent qu’il les martyrise ?Est-ce que la Loi sur la vie privée, maintenue dans ce cas, n’est pas faite pour protéger ces gens ?Avec les cd rom fournis à Jacques Chirac le 11 avril 99 et la diffusion de photos par des journaux belges, après que des Parents d’enfants disparus aient reconnu 42 enfants, faut-il condamner au silence les parents de ces enfants disparus ? Je constate que le citoyen français imbu de démocratie fait comme le citoyen belge. Il donne au Pouvoir le droit de choisir de divulguer ou non les horreurs, et en fonction de qui ça touche le droit est ou non accordé. Le choix démocratique des citoyens européens est de donner aux élus qu’il a choisis le droit d’objétiser et d’opprimer. Il semble donc normal que les horreurs et manipulations restent cachées ! Et la morale dans tout cela ? Celui qui dirait qu’elle n’a pas à exister en politique est sûrement un des tenants des réseaux ou l’un de ses mercenaires ! Faut-il pour autant dénoncer publiquement les crimes si la Justice et l’Etat se taisent ? Là est la question !Devons-nous instaurer la transparence ? Je suis personnellement « pour » comme sans doute des milliers ou des millions d’ignorants qui trouvent que ces horreurs sont trop affreuses pour être vraies. C’est sur la fausse information que vivent les réseaux de l’oppression et de l’horreur. Il ne s’agit plus de politique politicienne de couleur « droite » ou « extrême droite ». Il n’est qu’à lire (entre autres) 7/11 http://www.dailymotion.com/video/xefmx9_les-reseaux-de-l-horreur-part7-11_news pour voir que certains de gauche sont aussi concernés, et pas des moindres ! !Pandore va-t-elle finir par rouvrir sa boite Ce site TECHTOC est-il l’« elpis » de Pandore ? Comment from Jack Maillard: trouve ce sujet : Excellent !Je suis pour que tout ce qui est caché soit su..., et c'est l'occasion de le dire.c'est à partir de l'info que la démocratie peut devenir "éclairée".Sans démocratie éclairée, Pandore n'est pas disposée à rouvrir sa boite pour que s'épanouisse l'« Espérance » qui y était resté enfermée. Comment from : Le débat serait-il plutôt orienté vers la communication en Relations Internationales en son contexte actuel et les conséquences pratiques de l'action de WikiLeaks? (donc avec un spécialiste en science-politique ou en RI?)Vraiment centré sur l'entreprise? (PME ou multinationales?)La communication au sens publicitaire (communiquer sur un produit ou la réaction 'contre' un produit d'une association de consommateurs ou groupement de santé/santé publique?) ou au sens de transparence?Centré sur l'importance, le danger et le degré de nécessité de l'information?Sur la communication WEB uniquement?Sur les moyens de la communication web et ceux de la censure/autp-censure?...ce sont mes interrogations!