Email     Password  
Connection | Subscription
Si vous lisez cette page, c’est que vous avez probablement été exposé à mon pitch - il m’arrive de le faire en moins de 5 secondes dans un contexte mondain, mais si j’ai le temps je ne prends guère plus d'une minute, car je me contente de vous intriguer. Il se peut aussi que vous ayez entrevu mon profil sur Linkedin, ou en signature d’un autre réseau social, d’une vidéo, d’un email. Et vous avez décidé d’en savoir plus.  
Here's my feedback:
Leave me give my opinion...
Misc infos
Location : anywhere (anytime)
Format : Resource
Treatment : Our services
Webcast
notes
AUDIENCE
 

Si vous lisez cette page, c’est que vous avez probablement été exposé à mon pitch - il m’arrive de le faire en moins de 5 secondes dans un contexte mondain, mais si j’ai le temps je ne prends guère plus d'une minute, car je me contente de vous intriguer.

Il se peut aussi que vous ayez entrevu mon profil sur Linkedin, ou en signature d’un autre réseau social, d’une vidéo, d’un email. Et vous avez décidé d’en savoir plus. 

Mais d’abord VOUS, qui êtes-vous ?

« Et vous avez décidé d’en savoir plus ». 

Je dis bien : « vous avez décidé ».

Alors je ne vais pas vraiment parler de moi, mais de vous, indirectement. 

Car c’est le moteur de cette minuscule, presque imperceptible décision, qui fait le véritable objet de toute l’affaire.

Je me dois de vous aider à comprendre pourquoi vous l'aviez déjà décidé avant même de le décider : c'est ce qu’on appelle clarifier une chose qu'on sait déjà, au fond, mais qu’il faut juste verbaliser.

;-)  

Je me bornerais donc à faire de vous le véritable héros, ou la véritable héroïne de ce qui reste bien mon modeste récit commercial, mais je vous l’annonce : même quand je semble parler de moi, c’est bien de vous dont il s’agit. On parie ?

Soyons clairs : le présent exercice n’a d’intérêt que pour ceux qui considèrent la possibilité de me faire travailler sur un sujet stratégique : #influence, #GoToMarket, transformation stratégique.  

Je suis l’homme de l’ombre du décideur : celui qui l’aide à mieux réfléchir avant de retourner dans la lumière.

Mais c’est bien le décideur qui décide. 


Alors commençons de suite.

 

Parce que tout en décryptant mon profil : il est probable que vous en appreniez un peu plus sur vous-même - car c’est bien vous qui faites avancer le scénario qui suit.

Le meilleur second, le plus efficace des hommes de l’ombre, parvient à se positionner tout à la fois : 

  - comme le reflet de vos ambitions, 

  - et comme une résistance qui vous renvoie un défi : celui de clarifier, pondérer, mesurer, confronter au réel. 

Ce n’est pas contradictoire :  

  - le reflet : pour l’appropriation, l’empathie, l’approbation des bonnes pistes,

  - la résistance : pour le défi critique qui renforce vos décisions.

 

Vous voyez ?

Ça commence déjà.  

Mine de rien : je suis déjà en train de vous parler de vous. 

Puisque vous avez encore pris une minuscule, imperceptible décision : vous n’avez pas encore quitté cette page.

Si vous poursuivez cette lecture, c’est que vous ne recherchez pas un suiveur, ni un simple exécutant, pourtant, vous sentez déjà que je risque fort de jouer les empêcheurs de tourner en rond.  

Cela en ferait fuir plus d’un. 

Or vous venez de décider de faire partie des curieux, de ceux qui ne fuient pas de suite.

C’est déjà une information sur vous, et non plus seulement sur moi.

Vous n’êtes pas un adepte du status quo.

Vous avez besoin de ce genre de poil-à-gratter qui va vous soutenir dans une aventure exigeante :


Faire bouger les lignes. 

J’aime les récits qui nous obligent à nous poser des questions sur nous-mêmes : de celles que nous n’avions pas forcément pensé à nous poser.

Ces récits-là ne servent pas à combler les besoins de ceux qui les conçoivent : mais ceux de l'audience. Ce sont des processus narratifs à l’œuvre pour faire réfléchir, interroger nos certitudes, offrir quelque chose sans se borner à nous voler de précieuses minutes d’attention. 

C’est ainsi, vous le savez déjà bien, qu’il faut aborder un marché, un écosystème : accepter de voir le monde par le prisme de ceux qui nous servons. 

 

Voilà pourquoi je me dois d’être à la fois :

  - le reflet de vos attentes : pour vous aider à les entériner, les formuler, et voir le monde par vos yeux pour saisir vos enjeux ;

  - mais aussi cette nécessaire résistance, de par mon répondant, pour vous pousser à aller plus loin dans le prisme qui est celui de vos audiences.

 

Nulle stratégie d’influence ne fonctionnerait sans cette capacité d’empathie.

Oui, je viens d’écrire une lapalissade. Mais ce qui est moins évident, c’est qu’on ne se décrète pas "empathique" même si l’on se voit sincèrement prédisposé à l’être comme manager ou leader, appelez ça comme vous voulez : ce n’est pas une qualité innée, c’est une aspiration, un processus qui se travaille dans une constante friction entre nos convictions et celles d’autrui. 

Pour ce faire, j’ai coutume du dire qu’il faut nourrir l’esprit critique si on veut faire grandir la certitude. 

Vous pourrez le voir : je fais beaucoup de choses, je suis un passionné.

Mais mon fil rouge est toujours le même, et c’est lui qui connecte toutes mes activités, le voici :


C’est le stimulant intellectuel de la friction,

le goût de voir le monde selon d’autres prismes, m’y adapter, ou les challenger, pour combiner des dynamiques contradictoires et… 

 

Voir ce qui se passe. 

 

C’est ça, bousculer le status quo. 

C’est ça, le #GoToMarket. 

C’est ça, l’influence. 

C’est ça, transformer les organisations. 

 

Il y a une part d’heuristique : accepter d’incorporer ce qu’on découvre sans forcément avoir prémédité qu’on allait le découvrir.

De même que le jazzman prépare ses impros, il faut toutefois donner le cadre idéal à l’expression de cette créativité, de cette capacité d’innovation pour qu'elle reste harmonieuse.

 

Question d'excellence opérationnelle. 

Dans toutes les actions que je développe avec mon écosystème de partenaires et clients, il ne s’agit que de gagner en profondeur et en excellence opérationnelle. 

Or c’est bel et bien le choix des décideurs exigeants, voire héroïques qui nous ont jusqu’ici fait confiance (je dis nous, car je parle de mon reflet, et de ma résistance tout à la fois) : 

Je n'existe dans ma vocation que grâce à eux, et à leur courage.

 

Ma carrière n'est qu'un humble hommage à ces patrons décapants.

 

Je suis un agent du changement : une sorte de gentil virus dont les visionnaires ont besoin pour inoculer le changement, ou du moins l’accélérer.

Car leur force est de savoir s'entourer. 

Je me contente de les soutenir, comme doit le faire un bon homme de l'ombre : en catalyseur de bonnes idées, en adjuvant de l’inspiration.

Cette maïeutique semble super sympathique n’est-ce pas ?

Mais ce n’est pas qu’un exercice astucieux, avec des techniques et méthodes tendance…  

… Ce n’est possible de la mener à bien qu’avec mes valeurs-clés (qui me servent parfois de poil-à-gratter), que sont :

 

. la reconnaissance du talent (savoir sublimer le génie créatif d’autrui),
. l'élégance et l'intégrité intellectuelles et éthiques,
.
 l'esprit collégial et de camaraderie (une journée sans amitié n’est qu’un souvenir ennuyeux),
. l'intelligence collective
(mue par des ambitions communes et réfléchies),
. la confiance
(celle que l'on offre, pour mieux l'inspirer),
. le débat bienveillant
(de la friction amicale naissent parfois des étincelles de génie !).

 

Je me mets au service des visionnaires qui cherchent à créer des environnements audacieux, quasi subversifs, où foisonne la contestation des évidences, où l'on s’efforce de clarifier et de propager le Sens qui engage, le Sens inclusif qui défend toutes les femmes, tous les hommes dans leurs aspirations à bien faire. 

Tout ça passe par des espaces propices à l'expansion de l'esprit critique :)


(vous verrez d'ailleurs que sur Linkedin je complète
souvent 
mes billets avec le hashtag #CriticalThinking)   

  

Voilà pour ma doctrine :
  Vous êtes déjà en train de décider si elle vous convient.
    Si si. 

Je vous propose donc deux manières de passer à la suite :

 

  - C’est bon, vous avez compris à qui vous aviez affaire et vous jugez plus simple qu’on se parle : pour gagner du temps des deux côtés, je suggère la prise de rdv via mon agenda accessible en ligne sur ce lien : https://calendly.com/fredbascunana/call  

  - Ou alors, vous vous demandez encore pourquoi j’ai jugé si important de faire cette introduction - et vous préférez encore investir 3 minutes, avant qu’on ne se contacte, pour saisir les aspects techniques et concrets de mes métiers. Qu’à cela ne tienne. 

(et s’il vous reste des questions,
je pourrais volontiers vous en faire la synthèse oralement)

 

 

Ceux qui me sollicitent ont généralement besoin d'un orchestrateur des actions que dans le jargon des organisations on appelle : #GoToMarket 

C'est un métier qui exige une vision pluridisciplinaire.

Les savoir-faire qui concourent au lancement ou à l'accélération d'une offre de valeur ont chacun leur propre champ lexical, ce qui contraint l'organisation à coordonner les expertises suivantes :


#Stratégie,

#ValueDesign,

#SalesEnablement,

#Marketing opérationnel.


Il y a généralement un pôle ou un intervenant pour chacun des ces axes.

Or j'ai coutume de dire que, pour commencer, ces disciplines sont les quatre pieds d'une table et qu'ils ont intérêt à être très cohérents pour ne pas qu'elle soit instable : 

La planche qui tient sur ces pieds doit être aussi équilibrée que possible,

or c'est en effet :


La #RelationClient (c'est la planche, ou le socle si vous voulez).

 

Et pour que l'ensemble tienne, les outils, les fixations qu'on utilise pour maintenir durablement l'ensemble, ça se fait en équipe, c'est là qu'il faut avoir de très, très solides notions de : 


#Leadership

 

Si vous voulez enfin que ce magnifique mobilier soit un succès, je suggère une touche de design pour lui donner un supplément d'âme : 

Mes deux secrets additionnels reposent sur les techniques avancées de ces disciplines souvent galvaudées, mais dont je propose une approche élégante, déontologiquement exigeante :


 l' #Influence et le #Storytelling

 

Pour info, ce n'est pas à HEC que j'ai appris ça (j'ai fait la grande Ecole mais elle m'a beaucoup déçu) : mais plutôt en suivant une formation à la FEMIS qui a profondément ancré en moi la passion pour la narratologie et que j'ai très vite appliquée au #Bootstrapping de startups et au #GoToMarket.

Je l'ai ensuite complétée, plus tard, par une formation en neuroscience pour mieux comprendre la puissance des histoires et la façon dont elles agissent sur notre psyché (Théorie Cognitive Fondamentale Appliquée).

On trouve rarement celui qui sait comment

combiner,

synchroniser,

énergétiser,

et enfin valoriser ces disciplines :


. . . je revendique d'être ce #Drôle d'oiseau :)


La complexité réside en effet dans la combinaison de ces compétences d'une part,

  mais aussi dans l'extrême délicatesse avec laquelle il faut apprendre à reconnaître et encourager les talents, les initiatives, sans calcifier l'équipe dans des process trop contraignants pour la créativité, et pour que règne et se propage cet ingrédient essentiel (et souvent méconnu, du moins sociologiquement mal défini) qui oriente toutes les équipes du monde vers le plaisir d'inventer, d'innover, de performer :


la #bonnevolonté !

 
C'est le "comburant" sans lequel même le plus performant des moteurs exploserait.

Toute machine a besoin de ce fluide : sinon elle se grippe très vite.

Avant de chercher à identifier l'ingéniosité, je travaille donc sur la reconnaissance des bonnes volontés à l'œuvre : or force est de constater que celles-ci passent très souvent inaperçues ou presque.


Je dédie cette doctrine aux décideurs qui m'ont encouragé à développer ce prisme kaléidoscopique qui est le mien.

Je m'inspire de ceux qui ont su valoriser cette appétence généraliste notamment lors des 10 années que j'ai passées aux US : car être un stratège c'est développer une culture de généraliste : et être un généraliste, c'est une vraie... spécialité.

Je l'ai appris à la dure dans un environnement exigeant après avoir revendu ma première startup : j'y ai croisé des leaders exceptionnels qui ont changé ma vie.

Ils ont su me montrer que je saurai m'épanouir dans l'excellence opérationnelle, que je pourrai efficacement et discrètement mettre un collectif en cohérence sans jamais cesser de rendre la chose simple, et surtout : intelligible, quantifiable.

Mon grand plaisir ? - C'est lorsque que mes clients ont l'impression d'être aux manettes dans un cockpit avec un copilote rassurant.

Je suis formé pour délivrer une qualité dans la planification, jusqu'à la plus matricielle et la plus complexe des organisations, et je ne crains pas non plus d'intervenir en contextes tendus, voire en pleine crise incendiaire - je reste calme et serein dans la tempête.


Alors... 


#Généraliste ou #Stratège ?

 

Il y a des gens que des profils pointus rassurent.

Qui ne comprennent une expertise que si elle est délivrée dans un catalogue.

Qui ne peuvent recruter un "faiseur" que si son expérience est décrite selon le jargon de l'hyperspécialité.

Je ne suis pas disponible pour rentrer dans une case.

Je suis disponible pour inspirer le dépassement de soi.

 

Mes clients prisent ainsi le stratège transverse, généraliste, que je suis par choix conscient. 

 

Voilà pourquoi je ne prétends aucunement au titre d'expert ni encore moins à celui de champion dans quelque discipline que ce soit : je suis plutôt l'adjuvant, l'accélérateur qui saura valoriser les talents des autres.

Mon aspiration la plus profonde est de révéler des champions, et aucunement d'en être un moi-même.

Un peu comme un bon sélectionneur d'équipe sportive : celui qui a la compétence consistant à sublimer les compétences. 

Je me suis déterminé dans ce rôle : comprendre les dynamiques à l'œuvre dans une équipe, inspirer pour donner le meilleur, sans jamais rien concéder sur le plan éthique : au contraire, tout mettre en œuvre pour magnifier les valeurs et les accomplissements des profils en présence.



Initiatives et réalisations 

De prime abord c'est beaucoup de choses : mais en y regardant bien, mon fil directeur est têtu.

Il ne m'a jamais quitté.

Il m'a bien fallu lui trouver un petit nom attractif : 

J'ai essayé un jour de trouver un vocable conceptuel pour essayer de résumer tout ceci en un mot. Un terme qui me permette de moderniser en quelque sorte, cette expertise bien établie qu'est le #GoToMarket et pour rendre compte de la diversité des énergies qu'il faut canaliser.

J'ai alors réalisé que le croisement de toutes ces disciplines était idéalement véhiculé dans la notion de #StrategicTransformations : manière d'aligner tous les processus de création de valeur vers l'essentiel. 

Cela m'a paru bien tomber : parce que les modèles business, sous la pression notamment du digital, évoluent si vite qu'il est nécessaire de recourir à des leviers explicitement centrés sur l'équation centrale : 
mieux organiser les métiers et processus non pas pour vendre "plus", mais pour - durablement - mieux vendre.

Et parce que dans la notion de transformation, si l'on aborde le concept finement, on s'aperçoit que, pour changer, il faut savoir ne pas trop changer. Il faut savoir préserver, consolider l'essentiel : une transformation réussie n'est donc pas un reniement, c'est une évolution qui préserve la raison d'être et l'âme du collectif, de la marque, de la valeur, le cœur et l'intention de départ.

Mon parcours est ainsi jalonné par ces exemples de briques et de matières premières avec lesquelles mes clients aiment à créer des ponts. 

Ces assemblages sont là pour accompagner les transformations organisationnelles en stimulant la créativité, la connivence, la bonne humeur.

Qui suis-je donc, pour résumer, dans le monde des organisations ? 

Je suis justement l'accompagnateur des refléxions et des actions en mesure de coordonner toutes les dynamiques à l'œuvre dans les Transformations Stratégiques. 


Allez, cette fois on s'appelle ?

Je me rends en tout cas disponible pour échanger, car aucun site web ne remplace un bon moment de dialogue et d'humanité :

Pour gagner du temps des deux côtés, je suggère la prise de rdv via mon agenda accessible en ligne sur ce lien : http://calendly.com/fredbascunana/call 




 

Merci de passer par là : 
D'autres passions à partager ?

 

J'anime EFFORST.org : des contributeurs au top, un comité scientifique ambitieux au service de la #SalesTransformation.

Viens sur nos meetups ici. 
Mieux : rejoins-nous en te faisant connaître
ici - et toi aussi tu seras interviewé dans notre studio comme Loïc, Patrice, Michael, Laurent, Christophe...   EFFORST : Aspiration / Inspiration / Engagement humanistes garantis.

Je suis conférencier professionnel : inspirer est mon métier !

Il y a tant de talents en friche, qui sommeillent : ils ne demandent qu'à être inspirés par un zeste de créativité. 

Mon job consiste à créer cette étincelle qui suscite l'inspiration :  par ici pour connaître mon approche et mes sujets.

SmartNomad développe des stratégies d'influence : 

L'offre s'adresse aux décideurs de la Transformation de la Vente et du Marketing, aux personnalités ayant saisi le bouleversement induit dans leur communication par les codes de l'espace numérique. Géostratégie de la cohérence, de l'alignement action / discours / réalisations / aspirations.

#StrategicThinking #Storytelling #Inbound #Pitching #Reputation : voir : www.smartnomad.fr.

 

Comment challenger, interpeler son écosystème ?
Cafeine.TV : le medium participatif par excellence.

Ne laissez plus votre audience indifférente : initiez le débat, proposez vos sujets sur Cafeine TV network.
Plus de 74.000 professionnels convertis par notre approche : ils proposent leurs sujets, la communauté les commente, nous les produisons.

Modèle économique participatif et rémunérateur - #interview #talkshows #debates : Proposer ICI un sujet

Le bonheur est dans le PITCH ! Et si le networking retrouvait sa dimension émotionnelle ?

Les @PitchParties sont un "FEEL GOOD MOMENT" : non seulement on y apprend beaucoup de choses sur l'art et la manière d'impacter son audience en quelques secondes - mais on y fait de belles rencontres. 

Consultez le calendrier pour choisir une date : www.pitchparties.com

 

 

Il est encore possible d'innover dans la Vente et le Marketing !

Nous allons très bientôt annoncer un événement qui fera date : son nom de code est "Sales Innovation Leaders". C'est un événement dont les formats vont vous surprendre, c'est une promesse. Coproduit avec les contributeurs permanents qui agitent déjà EFFORST ;-)

Volontaires : écrivez-moi vite si vous voulez être dans le coup ;-) sur team@salesinnovationleaders.com 

 

Share the link:
Connected subjects:
Webcastory